Posts First commit
Post
Cancel

First commit

Hello world. Mon premier article sur mon premier blog rien qu’à moi 🎉 Accrochez vous parce que je vais faire chauffer mon clavier 🤣

TL;DR Je vous raconte ici pourquoi je créé ce site. Qu’est-ce que j’espère y faire et la vision que j’en ai. En gros il s’agit de raconter tout ce qui me tient à cœur pour partager mon expérience et pour mon plaisir personnel d’écrire et de publier sur un format qui me correspond.


Et bien le voici ! Mon premier article. J’espère que ça ne sera pas le dernier. Je me motive à partager avec vous tous les trucs qui me passent continuellement par la tête.

Je sens que ça va être …. passionnant

J’ai beaucoup hésité avant de faire ce “blog”. Mais me voilà. et ce pour plusieurs raisons :

J’ai des choses à raconter !

Pourtant mon avis n’est-il pas complètement inutile ? Ma vie n’est-elle pas complètement inintéressante ? Qui voudrait savoir ce que je pense quand je ne suis même pas sûr moi-même de ce que je pense aujourd’hui et que mon avis risque de changer demain ?

C’est en tous cas les questions que je me pose quand je parcours parfois le net, et les sections commentaires de différents médias et que j’envisage d’y écrire un mot. Internet aime bien donner son avis, même quand il est de mauvaise qualité, même quand il est incertain, même quand il est inutile. Alors est-ce que je ne risque pas de m’ajouter au bruit ambiant avec ces lignes ? Est-ce que ça a vraiment une conséquence positive pour le monde ? Pour moi ? Pour quelqu’un ?

Mon objectif ici c’est qu’un visiteur parcoure un jour ces mots et y trouve quelque chose qui l’informe, qui l’aide, qui le conforte dans son opinion ou au contraire qui lui donne une nouvelle vision. Un autre point de vue. De la même façon que j’ai moi-même découvert des idées passionnantes au hasard de recherches sur le net.

Bon, il y a quand même de très très fortes probabilités pour que tout ceci ne soit que quelques 0/1 de plus qui passent au travers d’un routeur.

Oui. Peut-être à cause de l’absence de la partie passionnante en ce qui te concerne

…Je sais bien que je ne suis pas un grand écrivain. Je fais des répétitions, des fautes, des erreurs stylistiques. Parfois je lis, (si si) et je me rend compte du niveau. Parfois je me relis, et je me rend compte du niveau.

…Je sais aussi que le format n’est pas spécialement moderne. Qui, aujourd’hui, veut lire des pavés de 5 pages. Mes amis et relations professionnelles m’ont souvent reprocher d’en écrire des tones pour rien.

Cette phrase seule vient de gaspiller 4 précieuses secondes de ma vie

Peu importe que personne ne me lise jamais et que ça se perde à jamais dans le brouillard internetesque. Ca me servira au moins de bloc-note/journal.

D’autre part, je me suis souvent planté, j’ai fait des recherches. J’ai fouillé pendant des heures, des jours et même des années parfois pour trouver la bonne solution à un problème. La plus optimisée. La plus efficace. La moins chère. La plus confortable. Etc. Ceci est valable pour tous les aspect de ma vie. Qu’il s’agisse de monter un serveur web, de trouver la recette d’une crème vanille que mon épouse apprécie, d’apporter de bonnes valeurs à mes fils, de faire tenir toute ma vie numérique dans un Raspberry Pi, de faire mes courses zéro-déchet, etc..

Et je pense que je peux…

(je dois ?)

…offrir ces recherches au monde afin d’éviter de que d’autres comme moi ne perdent et gaspillent leur temps.

Qu’ils puissent arriver directement là où j’en suis dans la réflexion.

Qu’ils évitent ainsi les culs de sac et les détours.

Pour le plaisir d’écrire

L’an dernier, j’avais un sujet qui me tenait vraiment à coeur. Un mélange entre l’écologie et la paternité. C’était important pour moi de l’écrire et de le partager. Je sentais qu’il fallait que j’incite du monde à rejoindre ma cause. C’était important !

Et ce faisant, j’ai vraiment redécouvert ce plaisir d’écrire. Ca m’a aussi fait beaucoup de bien d’avoir des retours positif sur le fond et la forme de mon contenu. Car comme tout le monde, j’ai besoin de reconnaissance. Et j’ai besoin qu’on me rassure sur ce que je pense. J’ai souvent peur d’être un fou qui s’embarque dans des idées complètement bancales.

(sourir sarcastique)

Alors un petit retour positif sur ce que j’écris, ou même quelqu’un qui me dit que je l’ai convaincu me font un effet indescriptible sur le moral et le self-estime.

Pour dessiner un peu

J’adore dessiner et faire des images en 3D, mais dans mon travail, ça ne me sert pas aussi souvent que je le voudrais. Du coup je ne dessine pas souvent. Je ne prend pas le temps d’attraper un crayon ou de lancer à Blender à titre personnel car je n’en vois plus l’intérêt. C’est triste de ne plus vouloir dessiner juste pour le plaisir. Mais voilà, je suis vieux maintenant, j’ai des trucs à faire et comme tous les vieux, je trouve toujours plein d’excuses pour passer à côté de l’essentiel.

Alors pour me forcer un peu à prendre le crayon, je vais essayer d’illustrer chacune des pages de ce site pour le rendre un peu moins austères. Ça me fera une bonne excuse à donner à mon cerveau malade qui ne veut rien faire si ça ne sert pas un but précis et utile.

Pour montrer le net tel que je le conçois.

Souvent, quand je me promène sur Internet, je trouve qu’il a perdu son âme. On est bien loin du net que je parcourais il y a une dizaine d’année encore. La pub est omniprésente. Il existe des centaines de types de scripts qui permettent de traquer précisément ce que fait l’utilisateur. On a des feux d’artifices de pop-up à chaque fois qu’on ouvre une page pour nous inviter à nous inscrire à une newsletter, nous supplier de ne pas partir, de vérifier qu’on bien vu la dernière promo, d’accepter les cookies, etc.

A chaque fois qu’on ouvre une page, on charge des centaines de fichiers sur des dizaines de serveurs différents qu’on fait chauffer juste pour que leur propriétaires sachent mieux ce qu’on fait et qu’ils puissent plus facilement nous revendre des trucs derrière. L’intention n’est pas forcement malhonnête. C’est juste qu’il veulent (doivent ?) vendre plus.

Pour avoir bosser dans le net pendant 15 ans, à l’heure où j’écris ces lignes, je peux vous dire que certaines sociétés n’ont pas vraiment de scrupule à espionner le comportement des visiteurs pour en savoir plus sur eux et comprendre ce qu’il font. L’intention finale reste la même : vendre, mais la méthode n’est pas toujours blanche.

De plus toutes ces fonctionnalités sont souvent gourmandes en ressource serveur et on se retrouve à louer des serveurs de plus en plus puissants et de plus en plus énergivores. On flingue une partie de nos ressources terrestres pour collecter des données privées, afficher du remarketing sur des faux blogs qui proposent uniquement des contenus sponsorisés sur lesquels on s’est retrouvé parce qu’on a cliqué sur un post clickbait sponsorisé dans notre feed Facebook.

Le net ne devrait pas être comme ça.

Avec mon tout petit blog, je voudrais ajouter ma toute petite pierre à la liste des sites Libres, ouverts et gratuits. Partager. Sans contre-partie.

Parce que je veux être éternel (bham)

…Non. Pas vraiment éternel, mon RPI finira bien par cramer, et les aliens ne pourront jamais lire mes divagations dans un million d’années. Il s’agit plutôt de faire une photographie de ce que je suis aujourd’hui.

Une photographie de Moi.

Pour être plus clair, j’ai des éléments qui me permettent de savoir quelle personne j’étais à une autre partie de ma vie (vielles photos, vidéos, textes, souvenirs de ma famille et de mes amis, etc.). Il s’agit de choses que j’ai faites même si je ne m’en souviens plus vraiment.

Quand je les regarde aujourd’hui, ça me donne une vision de ce qu’il se passait dans ma tête à cette époque. Par exemple, j’ai été musicien à une époque. Réécouter aujourd’hui les enregistrements m’en dit long sur mon past-self. Sa tolérance à la médiocrité en l’occurrence, mais aussi sur sa passion. La fraternité qu’il pouvait avoir avec les autres artistes avec qui il a joué. Sa dévotion. Même chose quand je regarde mes anciens dessins d’ado. Je dessinais tout ce qu’il me passait par la tête. J’ai une image très claire de ce qui traversait mon esprit d’ado à l’époque (de très jolies filles et des jeux vidéo en somme).

Aujourd’hui, j’aimerais continuer de faire cette photographie de moi en écrivant ici ce que je fais et ce que je pense. Et donc ce que je suis vraiment. J’ai envie de pouvoir me relire dans 10 ans et pouvoir me corriger, me comparer à moi-même et voir sur quoi j’avais tord ou raison. Et peut être remettre mon futur-self sur le bon chemin si jamais il a fait fausse route. Ou au contraire me féliciter d’avoir quitter la mauvaise.

Parce que, comme dit plus haut. Si j’écris tout ça. C’est surtout pour moi.

Encore un qui pense qu’à sa gu***le

Merci d’avoir pris le temps de me lire 💓


UPDATE : 2020-12-31

J’avais écrit cet article début 2020, mais je n’avais jamais pris le temps de m’occuper de mettre en place le blog. Du coup ça trainait dans mes notes. Le voici donc maintenant sur ce blog depuis aujourd’hui.

Article sous licence CC BY NC ND 4.0.